Origines du bluegrass

  • Catégorie : Bluegrass
  • Mis à jour le dimanche 19 mai 2013 12:14

Aperçu historique

Très populaire au Kentucky (Est des Etats-Unis) pays de l’herbe bleue (en anglais ’bluegrass’) — en raison des soi-disant reflets bleus du ciel sur l’herbe au coucher de soleil — le bluegrass trouve ses racines dans la musique traditionnelle des massifs montagneux des Appalaches (Old time music) elle-même inspirée des musiques américaine (blues) et européenne (anglo-irlandaise).

Bill MonroeBill Monroe C’est à Bill Monroe (1911-1996), célèbre mandoliniste originaire du Kentucky et considéré unanimement comme le fondateur du bluegrass (longtemps appelé the ’Father of Bluegrass Music’), que l’on doit la popularisation de ce style musical dans les années 40 avec son groupe les Bluegrass Boys. La plupart des grands noms du bluegrass ont évolué dans ce groupe, dont Earl Scruggs, Lester Flatt, Jimmy Martin, MacWiseman, Don Reno, Sonny Osborne, Carter Stanley and Del McCoury.

Quelques apparitions du bluegrass au cinéma ont contribué à faire connaître ce style musical au delà des frontières américaines. En 1972, la BO du film Délivrance inscrit un morceau désormais incontournable du répertoire bluegrass ’Dueling banjo’ dans lequel une guitare et un banjo se répondent. En 2000, le bluegrass connaît un regain d’intérêt auprès du grand public grâce à la BO du film "O Brother, Where Art Thou ?". (Pour l’anecdote mentionnons la compilation "O’Sister" qui reprend les chansons des meilleures artistes bluegrass féminines d’aujourd’hui.)

Musicalement parlant...

Les instruments phares du bluegrass sont des instruments acoustiques à cordes : guitare, banjo, mandoline, violon, contrebasse, dobro (guitare à résonateur). Il n’y a à l’origine pas d’instrument à percussions, l’effet ’boum-tchac’ rytmique étant assuré par l’aternance entre la contrebasse (sur le temps) et la mandoline (sur le contre-temps).

Instruments traditionnels de la musique bluegrass
Instruments bluegrass : Guitare folk, Banjo, Mandoline, Violon, Contrebasse, Dobro

Les morceaux bluegrass sont très rythmés et sont typiquement chantés en harmonies vocales à 3 ou 4 voix et/ou constitués d’une succession de solos instumentaux, la plupart s’appuyant sur des partitions de violons irlandais transposées pour la guitare et le banjo.

Sur le plan technique,
- le banjo à 5 cordes est joué en ’finger-picking’ à 3 doigts (pouce, index, majeur munis d’onglets), style popularisé par Earl Scruggs, l’un des pionniers des Bluegrass Boys des années 40
- la guitare en accompagnement rythmique ou en solo, est jouée en "flatpicking" (breaks joués avec un médiator)
- les voix (généralement trois) sont chantées en chœurs et modulées avec beaucoup de ’feeling’ dans les tonalités hautes.

Des artistes de référence

Sont cités ci-dessous (par ordre alphabétique) quelques musiciens bluegrass, véritables virtuoses de leur instrument :

- Banjo : Tom Adams, Alisson Brown, Bela Fleck, Bill Keith, Alan Mundes, Sonny Osborne, Don Reno, Earl Scruggs, Peter Seeger, Ralph Stanley, Bobby Thompson, Tony Trischka, Eric Weissberg, Peter Wernick
- Guitare : Norman Blake, Dan Crary, Mark O’Connor, Tony Rice, Doc Watson, Clarence White
- Mandoline : Sam Bush, Doyle Lawson, Bill Monroe, Ricky Skaggs
- Dobro : Jerry Douglas, Phil Leadbetter
- Violon : Byron Berline, Vassar Clements, John Hartford, Alison Krauss, Benny Martin, Mark O’Connor.

Sign In or Create Account