Constitution du banjo

Constitution du banjo

Les éléments constitutifs du banjo (cf. schéma) sont :

  • le fut composé d’un cerclage métallique sur lequel est tendue une peau. Un resserrage ponctuel des tendeurs solidaires de ce cerclage permet de retendre la peau. Le fut est fermé par un résonateur en bois. Dans les banjos haut de gamme, un anneau supplémentaire de cuivre ou de bronze, un “tone ring” augmente la puissance sonore de l’instrument (et son poids par la même occasion !).
  • un manche en bois, sur lequel on distingue des cases séparées par des frettes métalliques. Le manche se termine par une tête portant les 4 mécaniques (ou clefs) grâce auxquelles on accorde le banjo en ajustant la tension des cordes. La mécanique de la 5ème corde se trouve directement sur le manche.
  • les cordes, attachées du cordier jusqu’aux mécaniques, sont maintenues au bon écartement et à la bonne hauteur grâce au chevalet posé sur la peau et au sillet en bout de manche.(On parle “d’action” pour évoquer l’espace entre une corde et le manche)
Eléments constituant un banjo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *